Articles Récents

Bonnes Feuilles

Une belle thèse de doctorat a été soutenue par Yves LE GUILLOU le samedi 4 novembre 2017 à la Bibliothèque nationale de France.

Chartiste, le nouveau docteur, couvert d’éloges par le jury, est directeur adjoint du service de la reproduction à la BNF (Bibliothèque nationale de France).

Le sujet de la thèse était « Topographie d’une bibliothèque. Les livres de Julien BRODEAU, avocat au Parlement de Paris (1583-1653) ».

L’histoire se passe entre 1530 et 1702. Elle tourne autour d’un document exceptionnel, l’inventaire des livres de l’avocat Julien BRODEAU. Pour appréhender la dispersion de la bibliothèque, il a fallu suivre l’évolution économique et sociale de la famille BRODEAU sur trois générations.

Cette thèse montre, comment chez l’avocat, ou tout simplement chez l’honnête homme, la bibliothèque peut être un miroir. Le miroir d’un juriste, d’un homme, d’une profession, d’une famille et d’une époque.

Chez l’avocat il n’est pas nécessaire d’entrer à l’Académie Française pour être lettré, disons même cultivé, ce qui n’est pas un gros mot. Tout récemment, dans son excellent livre de mémoires (La Parole et l’Action, Fayard 2017), l’avocat Henri LECLERC indiquait à plusieurs reprises qu’il possédait la bibliothèque de son maître Albert NAUD qui la tenait lui-même de Raymond POINCARÉ, ancien Président de la République, avocat, membre de l’Académie Française.

On ne manquera pas de faire un commentaire plus fourni sur ce site quand cette thèse sera mise en ligne avant de trouver sa place chez un éditeur, comme l’a recommandé le jury.

Article publié sur ce site le 10.11.2017