Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Article / Organisation de la profession

Livre blanc sur la justice du 21è siècle (les quarante-cinq propositions des avocats)

Il y a quelques jours le Conseil National des Barreaux, représenté par son Président Maître Jean-Marie Burguburu, Président de la Conférence nationale des bâtonniers Marc Bollet et Pierre-Olivier Sur, le Bâtonnier du Barreau de Paris, se sont réunis pour présenter le Livre Blanc des avocats. Il s’agit d’une synthèse des contributions de la profession sur la justice du 21è siècle.

Madame Taubira a réussi à promouvoir 268 propositions en ce début d’année, avec des annonces de déjudiciarisation que nous avons préféré prendre sur le ton de l’ironie en faisant une lettre de remerciement au Père Noël.

Il faut maintenant se montrer sérieux et examiner attentivement toutes ces propositions tout en même temps que l’on examinera celles qui sont formulées par les avocats, unis entre eux, une fois n’est pas coutume !

Une proposition numéro un est emblématique puisqu’elle prévoit la « consultation rémunérée d’un avocat préalable à toute action juridique ou judiciaire ». D’autre part le CNB s’inscrit dans une stratégie de développement des modes amiables de règlements des litiges et notamment de la procédure participative.

On saluera ici une initiative du Barreau de Saint-Brieuc, qui organisera à Tréguier (Côtes d’Armor) son 21è colloque de la Saint-Yves le samedi 19 mai. Le thème a précisément été choisi comme étant : « les modes alternatifs de règlements des conflits ». On sait déjà que Monsieur Houillon, avocat et parlementaire, le président du Tribunal de Commerce, l’Ancien Bâtonnier du Barreau de Paris seront au nombre des intervenants.

Comme l’an dernier, dès que le programme sera édité il sera en ligne sur ce site.

Yves Avril peut être joint par mail ou téléphone

Par email à [email protected]
Téléphone au : +33 6 25 59 34 96
Yves Avril
4 Place Glais-Bizoin
22000 SAINT-BRIEUC

Souvent les personnes qui sollicitent des avis, des conseils ou des préconisations ont connu des déceptions dans leurs relations avec les avocats (honoraires, responsabilité civile, disciplinaire ou pénale). Il est impératif de ne pas entretenir des illusions et d’ajouter des coûts quand aucun espoir raisonnable n’est permis. La rémunération de la consultation, sauf exceptions limitées, sera convenue selon une base forfaitaire, comprenant tous les frais. 

Pour assumer pleinement son rôle de conseil, Yves AVRIL propose avant toute intervention, en toute indépendance, une consultation écrite et motivée, exprimée dans un délai convenu et raisonnable. 

Cette consultation préconisera des actions ou les déconseillera. Ce n’est qu’à l’issue d’une consultation positive que des diligences seront envisagées. Elles seront encadrées par une convention librement déterminée, décrivant avec précision la mission et sa rémunération.