Articles Récents

Organisation de la profession

Les vitrines d’AGN

Dans la Gazette du Palais du 3 octobre 2018, nous avions commenté l’arrêt du Conseil d’Etat du 3 octobre 2018 sous le titre « La publicité de l’avocat, que peut-il faire à côté de la plaque » en même temps qu’était publié l’avis de Louis Dutheillet de Lamothe, rapporteur public.

Dans une chronique récente de la Gazette du Palais nous relevions la fermeture de l’agence AGN à Saint-Brieuc et nous nous interrogions, sans prendre parti, sur l’avenir des vitrines d’AGN.

Ce jour 1er mai nous constatons que les sites internet d’AGN vantent encore, trois mois après sa fermeture, l’existence de l’Agence de Saint-Brieuc et un renvoi de téléphone qui sonne dans le vide.

Enfin une comptabilité précise indique qu’il n’y a pas trois agences dans des villes de moins de dix-mille habitants, mais cinq. Il faut en effet rajouter Miribel (Ain) et Saint-Gély-du-Fesc (Hérault) en se fiant au recensement de 2016.

Article publié sur ce site le 13.05.2019